3 minutes de lectureMis à jour le 28 avril 2024

Après l'acquisition : perception des revenus et vie de la SCPI

L’investissement SCPI est souvent plébiscité pour sa capacité à générer des revenus réguliers et pour la simplicité relative de sa gestion post-acquisition.

Une fois les parts acquises, les investisseurs entrent dans une phase de gestion quotidienne et de participation active au sein de la structure. Cet article explore les étapes suivant l'acquisition des parts d'une SCPI, depuis la perception des revenus jusqu'à l'implication dans la vie de la société.

Perception des revenus

Après l'acquisition des parts, chaque associé reçoit une attestation de part, document officiel confirmant sa propriété. Les parts sont soumises à un délai de jouissance qui détermine quand l'investisseur commencera à percevoir des revenus. Ce délai est généralement de quelques mois, suivant l'acquisition.

Une fois ce délai passé, les revenus générés par les investissements immobiliers de la SCPI sont versés directement sur le compte bancaire de l'associé. Ces versements sont effectués mensuellement ou trimestriellement ou semestriellement, en fonction des modalités fixées par la SCPI.

Déclaration fiscale des revenus

Les revenus perçus via une SCPI sont considérés comme des revenus mobiliers et doivent être déclarés chaque année dans la déclaration de revenus de l'investisseur. Pour faciliter cette démarche, la société de gestion de la SCPI fournit un Imprimé Fiscal Unique (IFU).

Cet imprimé fiscal détaille les montants perçus et les charges déductibles, et indique les montants à reporter sur la déclaration fiscale. L'IFU est un outil précieux qui simplifie considérablement la déclaration des revenus issus des SCPI, assurant ainsi la conformité fiscale des associés.

✨ Le détail de l'expert

Souvent, les conseillers fournissent une assistance pour remplir la déclaration de revenus. Il s'agit souvent de montant à reporter dans certaines cases. Si la SCPI investi dans différents pays, il y a des déductions renseigner également, tout comme en cas d'investissement à crédit

Participation à la vie de la SCPI

En tant qu'associé, chaque investisseur a le droit – et est même encouragé – à participer activement à la vie de la SCPI (même si cela n'est pas obligatoire).

Cela se concrétise principalement par la participation aux assemblées générales annuelles ou exceptionnelles. Ces assemblées sont cruciales car elles permettent aux associés de :

  • Valider les comptes de la SCPI pour l'année écoulée.
  • Échanger sur la stratégie d'investissement et de gestion des biens.
  • Prendre des décisions sur les modalités de la SCPI (plafond de capitalisation par exemple)

Il est important de noter que dans le cadre d'une SCPI, chaque associé dispose d'une voix, indépendamment du nombre de parts qu'il détient. Cette règle démocratique distingue les SCPI de certaines autres formes de sociétés où le pouvoir peut être proportionnel à l'investissement.

Article rédigé par des experts SCPI

- L'équipe Investir en SCPI
#GUIDE
Avertissement : les informations présentes sur ce site sont rédigées par des professionnels et régulièrement mises à jour dans le but de vous fournir des données fiables et précises. Malgré tous nos efforts pour assurer l'exactitude de notre contenu, une erreur peut se glisser occasionnellement. Si vous remarquez une quelconque imprécision ou si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter. Votre contribution nous est précieuse et nous permet d'améliorer continuellement la qualité des informations que nous proposons.
Investir dans une SCPI comporte des risques, incluant l'absence de garantie tant pour les dividendes perçus que pour la préservation du capital. Ces risques sont dus aux fluctuations des marchés immobiliers sur lesquels les SCPI sont basées. Il est essentiel de bien se renseigner ou de consulter un professionnel avant de prendre une décision d'achat de parts de SCPI, afin de s'assurer que cet investissement est bien adapté à votre profil patrimonial. Il est également important de considérer que les SCPI sont des placements de long terme, avec une durée de détention minimale recommandée de huit ans.

© 2024 Sereniteo Investissement. Tous droits réservés.